Archive dans 30 octobre 2020

Communiqué de Presse de François-Michel Lambert député (LEF)

Commerces de proximité : essentiels ! 

À l’heure du second confinement, nécessaire pour endiguer la propagation du virus et permettre aux personnels soignants d’absorber l’afflux de malades, seuls les commerces considérés comme essentiels sont ouverts pour les achats de première nécessité. Cette décision crée un déséquilibre car les grandes surfaces commerciales, les sites internet de vente en ligne exclusive, vont pouvoir eux continuer à vendre tous les produits. Cette décision risque de porter un coup fatal à des commerces de centre-ville et donc à nos villes et villages qui perdront leur vie sociale autour d’un commerce de proximité.
LEF (Liberté Écologie Fraternité) s’alarme de cette iniquité, de ce glissement vers une société virtualisée indifférente aux liens humains.
« Avec d’autres député.e.s de tout bord politique nous nous mobilisons pour demander à ce gouvernement de revenir sur cette décision. Déjà mardi soir lors de la réunion entre le Premier Ministre et les représentant.e.s des partis politiques j’avais critiqué l’absence de concertation pour préparer collectivement  le confinement. Hier à l’Assemblée nationale j’ai refusé de participer à une parodie de concertation puisque l’intelligence collective était repoussée sur le principe de voter ce que le Président de la République avait décidé en homme seul » déclare François-Michel Lambert, député, coprésident de LEF (Liberté Écologie Fraternité)


Contact 06117400407

Communiqué de presse

Communiqué de Presse de François-Michel Lambert député (LEF)

Communiqué de Presse de François-Michel Lambert député (LEF)

« L’unité nationale ne peut être qu’un concept : je refuse de voter la parodie de concertation sur situation sanitaire »

Ce jeudi 29 octobre 2020, le Premier Ministre a relayé au Parlement français, seule instance de représentation légitime du peuple, la décision jupiterienne d’un Président trop monarque.

Depuis une semaine les chiffres de la dégradation de la situation nous alertent. Le Premier Ministre avait pourtant lréuni ce mardi 27 octobre, 40 représentant.e.s de toutes les forces politiques. François-Michel Lambert, député était présent au titre de coprésident de LEF (Liberté Écologie Fraternité). Cette parodie de concertation, quelques chiffres donnés, aucun scénario formulé par le gouvernement, des dirigeant.e.s politiques sommés de décider sur une absence de proposition, a été dénoncée par toutes les représentations politiques sauf la majorité bien mal à l’aise pour soutenir le gouvernement.
24h plus tard, en même temps que tous les Français, et probablement des membres du gouvernement, les parlementaires, les responsables politiques ont découvert par un « J’ai décidé » très monarchique la décision présidentielle de reconfiner  le pays dans un format non partagé.

Au matin le lendemain, sans possibilité d’enrichir et de co-construire un choix difficile pour nos concitoyens, le Premier Ministre a demandé la confiance des parlementaires.

«le President de la République a annoncé hier un second confinement. Je respecte cette décision car je respecte nos institutions. Mais je ne peux soutenir le vote de ce jour a l’Assemblee nationale, parodie de concertation, néfaste à la démocratie mais aussi à l’acceptation  collective des contraintes imposées. En concertation avec mon parti LEF je n’ai pas pris part à ce vote qui n’est que la recherche de la confiance en un gouvernement sur sa gestion, chaotique, de la crise.
Face à la crise sanitaire, sociale, economique il faut agir, plus encore, que ne peut le faire un homme qui décide seul » déclare FM Lambert député et  coprésident de LEF (Liberté Écologie Fraternité)

Plus que jamais le parti LEF milite pour une transformation de notre Veme République, avec des élections législatives découplées de l’élection présidentielle, et l’instauration d’une représentation proportionnelle.

Le 29 octobre 2020

Contact 06117400407

Communiqué de presse #nice #attentat

Le Parti LEF apporte tout soutien face à cette épreuve que subissent les Niçoises et Niçois. Nous avons une pensée forte pour les victimes et leurs familles.
Avec Nicolas Delaire notre délégué local, nous sommes aux côtés des Niçoises et des Niçois.
Nous continuerons à défendre notre République, sa liberté d’expression, sa fraternité et dans ce contexte sanitaire qui nous isole nous ne laisserons pas s’installer la haine et la division que cherchent les terroristes, restons unis face à cette horreur.

communique de presse

« Reconfinement probable : quid de la démocratie ? »

Communiqué de presse

Le Parti  » Liberté Écologie Fraternité » (LEF) était représenté par François-Michel Lambert, son coprésident et député à la réunion organisée ce jour par le Premier Ministre avec les responsables de groupes parlementaires et des partis politiques sur la dégradation brutale de la situation de la crise sanitaire du COViD19.

Le Premier Ministre lance un débat aux représentant.e.s politiques sans présenter quelque scénario que ce soit. 

François-Michel Lambert, co-président de LEF a protesté contre ce déni de démocratie partagée « 40 dirigeant.e.s réunis 2h dans une salle avec le Premier Ministre et 5 ministres majeurs pour apprendre que la situation est dramatique sans qu’une seule idée d’action collective et politique ne soit proposée, ce n’est pas la démocratie. La démocratie en France ne peut pas être réduite à une déclaration à 20h du Président de la République »

Le parti LEF, depuis le début de la crise, exprime la nécessité de partager les décisions de manière collective, notamment en faisant confiance aux élus locaux pour adapter les mesures restrictives aux réalités sanitaires et aux capacités médicales des territoires. 

Paris le 27 octobre 2020
Contact : 0611740407