Communiqué de presse de François-Michel Lambert député (LEF) de Gardanne

Communiqué de presse de François-Michel Lambert député (LEF) de Gardanne

« Altéo, et voilà les maires pseudo-écologistes ! »

Gardanne le 16 septembre 2020

Lors d’une conférence de presse, les maires de Bouc Bel Air, Simiane Collongue, Cadolive et Cabriés-Calas ont pris position contre la poursuite de l’activité intégrale de l’usine Altéo de Gardanne.

Cet usine produit des alumines de spécialités uniques au monde grâce à un savoir-faire et une maîtrise de la chaîne de production depuis la bauxite jusqu’aux produits finis. Ces alumines sont stratégiques dans le médical (prothèses), l’électronique, le militaire, la transition énergétique (batterie)….

« Et voilà 4 maires pseudo-écologistes !  L’un élu depuis plus de 30 ans, n’a jamais rien fait pour traiter le problème, l’autre qui ne parle que de patriotisme et de souveraineté mais qui  est prêt à brader à des forces étrangères notre fleuron, le troisième qui défile avec les salariés le jeudi pour le mardi suivant approuver la division par 2 des emplois. Enfin une qui s’est decouverte écologiste le temps d’une campagne municipale mais est prête à créer de la pollution sur d’autres continents en sacrifiant les avancées remarquables constatées chez nous. Ils ne sont pas sérieux et pas à la hauteur des enjeux. S’ils veulent vraiment protéger leurs concitoyens, ils devraient commencer par interdire l’abord des écoles aux voitures diesel, première source de pollution atmosphérique mortelle. Je crains qu’ils n’aient ce courage, le bassin de stockage de Mange Gari est un prétexte fort utile pour s’agiter et ainsi éviter de se pencher sur ses propres manquements. »conclut le député écologiste (LEF) FM Lambert.

Contact : 0611740407

  • Rappelons que depuis fin août 2020 Altéo ne rejette plus d’eau non conforme en mer. Une grande partie de la pollution a été effacée grâce aux innovations uniques au monde, mises en œuvre à Gardanne.
  • Précisons qu’aucune étude n’indique des risques de santé quant aux poussières de Mange-Garri.
  • Insistons pour redonner le chiffre de 40.000 morts par an de la pollution atmosphérique essentiellement due à la voiture.
nicolas delaire

Laisser un commentaire